Comment obtenir le diplôme de praticien en massage bien-être ?

Un praticien en massage bien-être est un spécialiste des techniques de relaxation. L’apport de ce type de spécialistes est plus approprié à notre époque que jamais. Le mode de vie moderne a considérablement accru le besoin de détente. Les techniques des praticiens ont pour but de procurer de la détente et de mener le sujet vers un état de paix général. Elles proviennent de Californie, de Suède, d’Inde, de Bali, d’Orient et d’Extrême-Orient. Découvrez dans cet article comment on devient un praticien en massage bien-être.


Que fait une masseuse professionnelle ?


praticien en massage bien-etre

Les masseuses professionnelles doivent connaître les différents types de massage et leurs techniques pour pouvoir les proposer au menu. Leur rôle consiste à établir une relation de confiance avec le client afin qu’il puisse profiter pleinement du massage. Les professionnelles créent une atmosphère relaxante, par exemple avec des bougies et une musique douce.


Les masseuses professionnelles doivent également veiller à ce que leur espace de travail soit confortable et bien rangé. L’intérieur doit être dépourvu de tout encombrement et équipé du matériel nécessaire pour travailler selon les normes d’hygiène et de sécurité. C’est d’ailleurs ce que propose l’institut Harmonie massage.


Aussi, les masseuses doivent être en mesure de démontrer leurs connaissances afin de commercialiser leurs services. Si une professionnelle est responsable de sa propre entreprise, elle doit, par ailleurs, être capable de promouvoir ses services et de générer des clients. Cela requiert la capacité de gérer ses propres comptes et équipements.


Comment devenir un professionnel en massage bien-être ?


Un diplôme n’est pas indispensable pour devenir praticien en massage bien-être. Il existe toutefois des formations pour différentes techniques de massage, comme celles des massages thaï, suédois, ayurvédique, californien et aux pierres chaudes. Il est également important de connaître l’anatomie du corps humain.


Ces formations sont essentielles pour pouvoir exercer la profession dans le respect du corps du client. Aussi, elles permettent de travailler dans certains établissements, tels que les spas et les gymnases, où un test de formation est requis.


En outre, les masseuses sont tenues d’avoir une assurance de responsabilité professionnelle. Les compagnies d’assurance exigent une preuve de formation professionnelle pour fournir cette autorisation.


Il est aussi possible de former des masseurs professionnels à distance. Cela constitue un moyen pratique d’éviter les difficultés liées à un changement d’emploi (déménagement, transport, changement de mode de vie, etc.).


Quel diplôme ou certification ?


Il n’existe qu’un seul diplôme en massage bien-être reconnu par l’État. Il s’agit du Diplôme de niveau IV (niveau Bac/Bac pro), délivré par le RNCP, dont il est question ici. Le coût de la formation pour l’obtenir varie de 5 000 à 9 000 euros. L’État ne reconnaît aucune autre qualification ou aucun autre diplôme de massage bien-être.


Cependant, deux fédérations régissent parfois le métier de praticien en massage bien-être. Il est question de la Fédération française de massage bien-être (FFMBE) et de la Fédération française de massage traditionnel de relaxation (FFMTR).


Après avoir terminé avec succès leur formation et acquis de nouvelles compétences, les massothérapeutes bien-être peuvent postuler pour certains postes. Il s’agit entre autres des postes de directeur de spa, praticien de spa, conseiller en beauté et coiffeur.


Quels sont les débouchés ?


Le diplôme et les certifications donnent droit à des titres particuliers. En fonction de ces derniers, vous pourrez pratiquer dans un certain nombre d’établissements.

  • La formation initiale. C’est un cursus agréé FFMBE (Fédération française de massage bien-être). Cette formation vous dote d’un certificat et vous permet d’exercer légalement le métier. Le cycle comprend 100 heures de formation pratique et plusieurs cours théoriques.

  • La certification RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) : disponible à la fin du premier cycle de formation. Elle comprend 100 heures supplémentaires de formation pratique et un stage en entreprise. Elle vous permet de travailler dans un centre de spa ou un centre de thalassothérapie.

En somme, quoiqu’il ne soit pas indispensable de se faire former pour devenir masseur bien-être, il vaut mieux le faire. La formation est un gage de l’exercice légal de la profession et de l’expertise du masseur. L’État français n’autorise le praticien en massage bien-être à exercer que s’il possède le Diplôme de niveau IV (niveau Bac/Bac pro).

Post à l'honneur
Article récent
Archive
Recherche par Mots-clés
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône social Instagram